Itika

Sortie de Proxmox 1.4

Le 19 octobre annonce la sortie de la version 1.4 de Proxmox. Proxmox est une application de gestion de serveurs virtuels basé sur des logiciels Open Source qui sont OpenVz et KVM.

Proxmox 1.4 va maintenant nous permettre de gérer, à partir de son interface web, les systèmes de fichiers attachés à notre serveur. On voit ainsi le support de l’ICSI, de NFS, de LVM et de DRDB arriver avec la version 1.4 de Proxmox.

Grâce à ces supports, nous allons pouvoir gérer notre volume LVM simplement, augmentation d’espace, gestion des groupes de volume. Avec le support de NFS, réaliser un snapshot des machines virtuelles sur un disque réseau distant sera aussi simple que de cliquer sur un bouton dans l’interface web.

Et pour finir, le support de DRDB en active/active, et là c’est un grand pas en avant. Imaginez tout simplement 2 VPS identiques sur des serveurs maîtres distinct, un espace disque commun distribué et répliqué via DRDB (raid1 over network), un proxy fail-over en frontal. Et voilà une architecture avec répartition de charge et haute disponibilité.

Je vois d’ici les puristes du business qui ne jure que par vmware ou xen car ce sont des technologies éprouvées et de la virtualisation lourde.

Certes, mais les avantages de la para-virtualisation qui permettent d’avoir des serveurs virtuels dans un mode jail plus simple sont nombreux. Déjà, la faible ressource serveur utilisé sur le maître. On ne perd que 2 à 3% de la ressource disponible. L’accès aux données, à partir du serveur maître, je peux me balader dans les données de chaque VM sans être obligé de monter un énorme fichier vmdk représentant l’image disque. Imaginez le gain de temps pour les backups, sauvegarde de chaque fichier de toute les vps simplement à partir du maître. Si vous avez 10 à 20 serveurs virtuels sur un serveur c’est un gain de temps appréciable.

Nous ne sommes pas là pour répondre aux besoins des grands comptes recherchant de la haute disponibilité pour se protéger de leur supérieurs sur le papier. Nous voulons simplement réussir à proposer à ces entreprises qui appuient une partie de leur business sur internet, des solutions moins usine à gaz avec des fonctionnalités suffisantes pour répondre à leur besoin.

Cliquer pour donner un point Google :



Haut de page

Tous droits réservés ©2016 | Partenaires : Portage salarial